Le cours particulier photo à Nice

Aurélie en suivant un cours particulier photo sur Nice a pu revoir les fonctions des principaux réglages de son appareil photo Nikon. Elle a découvert les règles essentielles de la composition de l’image. Après cela elle est prête pour ramener des images d’exception lors de son prochain voyage.

En s’inscrivant à un cours particulier de photographie on a l’avantage de recevoir un enseignement sur mesure. On a  surtout le temps d’approfondir les fonctions et modes de son appareil photo numérique. Nice est une ville où la lumière est exceptionnelle. Elle offre des sujets de prises de vue très divers. Par exemple la plage et ses vagues, la promenade des Anglais avec ses flâneurs, des points de vue pittoresques et les façades en haute en couleur de la vieille ville historique. C’est pourquoi le cours individuel photo dure 2 heures. Nous avons ainsi la liberté de passer d’un lieu à un autre pour appliquer tous les exercices de compréhension et de pratique technique.

Aurélie, avec un stage photo complétement dédié pour elle, a très rapidement pu réaliser en une matinée des images abouties avec une technique maîtrisée.  Je vous laisse découvrir cette vue du bord de mer captée quand la lumière d’hiver rasante fait scintiller les vagues. Avec un peu de théorie sur l’exposition et de nombreux exercices d’application, le cours photo sur mesure a donné la possibilité à cette jeune étudiante passionnée de prise de vue de partager son regard plus aisément.

Nice et la mer au matin

Comment se passe le cours particulier photo ?

 

Points sur les attentes et les objectifs du cours

Aurélie Neveu m’a contacté pour suivre un cours particulier photo et mieux utiliser toutes les possibilités de son boitier Nikon D5300. Consciente d’avoir entre les mains un reflex numérique performant elle m’a dans un premier temps exprimé son désir de pouvoir ramener des images de qualité de ses futurs voyages et de mieux comprendre les modes de prise de vue. Face à ses attentes, je lui ai proposé d’atteindre lors de ce premier stage photo individuel les objectifs suivants :

    • gérer la profondeur de champ et les effets de flou et de net
    • maîtriser les notions de vitesse et du rendu du mouvement
    • mieux appréhender les problématiques d’exposition et pouvoir les corriger rapidement
    • équilibrer les images pour une lecture esthétique et contrôlée

Cours individuel photo de Nice

 

Connaissance du boitier photo

Nous avons donc commencé le cours le long de la coulée verte en partant de la vieille ville de Nice. Cet espace végétalisé a l’avantage d’offrir divers sujets pour la mise en application d’exercices pratiques.
Comme je le fais toutes les fois auprès de chacun(e) de mes élèves, j’ai invité Aurélie à passer en revue tous les boutons et modes de son boitier reflex. Elle a pu constater par conséquent que son appareil photo est ergonomique et que les fonctions principales sont facilement accessibles.

Je ne montre jamais en début de cours toutes les possibilités qu’offre l’appareil. Je ne veux pas rebuter l’apprenti photographe amateur. On l’est déjà assez quand on tente de lire la notice fourni avec l’APN).
C’est pour cela qu’Aurélie a décidé de prendre un cours particulier photo sur Nice. Elle voulait pour prendre en main rapidement et efficacement son boitier Nikon et être guidée en confiance par un photographe de métier et d’expérience.

 

Obtenir rapidement des résultats concrets avec des images d’exercice

Après avoir présenté les différents modes inscrits sur la molette principale, j’ai convié ma stagiaire à explorer  les possibilités des 2 modes principaux A et S. Le mode A (Aperture) qui contrôle l’ouverture du diaphragme et le mode S (Speed) qui donne priorité à la vitesse d’obturation.
Aurélie suivant mes directives a testé les 3 paramètres permettant d’agir sur la profondeur de champ. Elle a pu tout de suite se rendre compte qu’elle pouvait détacher un sujet facilement de son environnement. Elle a tout de suite obtenu des images de caractère (comme cette image de l’horloge du lycée Masséna de Nice vue à travers des arbres).

 

Gestion du flou

Nous sommes passés ensuite sur la promenade des Anglais où nous avons pu capturer des sujets en mouvement.
J’ai fait découvrir à notre jeune niçoise que la vitesse pouvait s’appréhender de 3 manières différentes :
– avec une action figée;
– en donnant la sensation de vitesse ;
– en réalisant un filé pour accentuer l’effet de mouvement .

Comme pour le mode A, Aurélie en passant sur le mode S a suivi mes directives qui lui ont permis à travers de petits exercices d’obtenir des photos probantes sur la notion de vitesse.

Ne jamais oublier le principe de l’exposition

Tout au long des différents exercices d’application du cours particulier photo, je n’ai cessé de répéter à Aurélie le principe de l’exposition. Appuyer sur le déclencheur est très simple mais exposer convenablement une photo est plus subtil. On croit que les fonctions automatiques de l’appareil photo numérique sont une garantie de réussite. Faut-il encore comprendre comment elles agissent. C’est pour cela qu’avec mes connaissances techniques et mon expérience de terrain, je donne de nombreuses explications. Je convie l’élève à tester de suite sa bonne assimilation et sa compréhension correcte.

Au terme des 2 heures du cour, Aurélie s’est appropriée la sensibilité ISO, l’ouverture et la vitesse.

Observer la lumière

Lors du cours particulier photo de Nice je suis toujours auprès de l’ élève non seulement pour lui transmettre des informations mais aussi pour contrôler que celles-ci soient bien comprises. Cependant je laisse toujours la personne seule lors de 2 sessions d’une quinzaine de minutes afin qu’elle puisse réaliser des photos à son envie. Le cadre de la promenade des Anglais offre des sujets divers et la lumière matinale rapidement changeante donne la possibilité d’obtenir des images très variées.

J’ai conseillé à Aurélie de bien observer le rendu de la lumière et de savoir se placer par rapport au soleil, notre source d’éclairage principale. Une fois acquis le principe de l’exposition on peut se permettre d’oser des contre-jours tout en contrôlant la correction d’exposition. Je vous laisse apprécier les photos qu’elle a prises :

 

 

Equilibrer les images

La photographie tout comme la peinture subit la contrainte du cadre. Pour comprendre comment s’équilibre une image, nous avons revisité l’antiquité. Nous nous sommes rappelés que les grecs avaient trouvé avec le nombre d’or le rapport idéal pour harmoniser la sculpture, l’architecture et la peinture. Ce nombre d’or dont le calcul donne 1,618 a été simplifié à 1/3, au tiers. J’ai donc conseillé à Aurélie d’afficher dans son viseur le quadrillage qui aide à repérer les tiers et je l’ai convié à appliquer la fameuse règle des tiers.
En voici une illustration avec Aurélie à contre-jour sur fond de mer étincelante :

Nous avons continué à explorer l’équilibre des images à la prise de vue en nous rendons sur l’esplanade du quai Rauba Capeu (“vole les chapeaux” en nissart) où le vent souffle fort en général. A cet endroit se trouve une promenade et des bancs en demi-cercle ainsi que le fameux #Ilovenice . De nombreuses personnes aiment déambuler pour admirer le point de vue et se faire photographier sur fond de baie de anges.
J’ai indiqué à ma stagiaire toutes les lignes qui sont présentes sur cette place. Je lui ai suggéré de considérer les personnes comme des points et des traits. Elle a pu prendre conscience que ces éléments construisent l’image et guident le regard dans le cadre.

Ainsi sur la photographie au-dessus à gauche vous observez l’agencement des lignes. Elles sont soulignées par les personnes avec leurs gestuelles et l’horizon de la ville. Sur la vue de droite les traits de couleur vous indiquent la construction.  Aurélie  s’est appuyée sur elle pour réussir cette vue originale. Notre photographe en herbe a su adopter un placement correct  pour son point de vue.  Elle a attendu aussi le bon moment pour déclencher.

L’harmonie de cette image est le résultat d’une maîtrise technique et d’une bonne observation.

Finalité des exercices du cours particulier photo

 

La finalité des exercices est de comprendre le fonctionnement de son appareil photo numérique. Aurélie a revu les bases de la prise de vue photographique. Elle a eu la possibilité de bien prendre en main son reflex Nikon. Ce sont surtout les exercices du cours particulier photo qui lui ont permis de vérifier ses acquis. Ella pu réaliser des images plus abouties.
Les 2 heures passées à apprendre et à tester ont été suffisantes pour sortir quelques images équilibrées et bien exposées. Ce temps condensé de cours évite aussi d’avoir le sentiment de crouler sur l’information et tout se mélanger.

 

Débriefing des photos réalisées autour d’un café

Après les 120 minutes du cours, nous avons passé en conclusion une large demi-heure à regarder nos photos. Posés tous les deux dans un café du court Saleya bordant le vieux Nice. Aurélie a pu vérifier la mise en application des directives du cours à travers les différentes vues. Sur l’écran de mon ordinateur, je lui ai montré les principes de lecture des images. Je lui ai aussi divulgué quelques astuces pour mieux réussir ses photos.

Continuer à s’exercer après la prise d’un cours

Je répète inlassablement à chaque personne qui a pris un cours photo en solo de continuer à photographier régulièrement. Chaque semaine il faut s’exercer sur des sujets divers et variés. Comment se rappeler les exercices vus lors du stage?  Je conseille toujours de ne travailler au début que sur une fonction ou une problématique particulière. Cela peut être la gestion du flou d’arrière-plan, l’arrêt du mouvement, la correction de l’exposition avec le bouton +/- par exemple.

 

 

Envie de participer à un stage photo individuel ? Alors inscrivez-vous en ligne sur la page dédiée.

Laisser un commentaire

Découvrez notre nouveau stage photo individuel. Vous apprendrez la photographie en exclusivité avec Eric Escoffier !
Les fêtes approchent ! Profitez de notre réduction de 10% sur tout nos stages en utilisant le code