Cours particulier de photographie

Un cours particulier en photographie a été offert à Violette. Pendant 2 heures, elle a pris en main son nouvel appareil numérique. Accompagné d’un photographe d’expérience, elle a exploré les fonctions principales de son boitier. En ayant un coach dédié exclusivement  à elle, Violette a pu ainsi profiter d’un enseignement sur mesure.

 

J’ai retrouvé Violette à Uriage pour lui donner un cours particulier de photographie en ce début juillet. Ce cours lui est offert par une de ses proches. Une belle idée de cadeau qui permet à mon “élève” d’explorer son nouvel appareil photo Canon. Uriage, proche de Grenoble, offre un parc boisé et fleuri parcouru par un cours d’eau. Par conséquent, cette espace de verdure nous permet de tester des sujets de prises de vue divers. Par exemple, des photos de fleurs et d’insectes, des tests sur le rendu de l’eau ou encore des vues larges type paysage. Violette a ainsi le loisir de parcourir des thématiques différentes lors de ce cours photo en solo.

Elle va réaliser durant les 2 heures d’apprentissage des images de plus en plus abouties. Avec un peu de théorie et quelques explications techniques, nous allons pratiquer de nombreux exercices pour valider la compréhension.

Je vous laisse apprécier cette photo de libellule surprise au bord de l’eau.

Photo de libellule

 

Un cours particulier de photographie pourquoi faire ?

 

Suivre un cours en solo ou plutôt en groupe

Declenchermalin offre la possibilité d’approfondir ses connaissances en photographie. Soit en stage sur une demi-journée avec d’autres participants, soit seul avec 2 heures de cours et un coach rien que pour soi.
Le cours particulier de photographie présente l’avantage de progresser à son rythme. Surtout en fonction de son appareil photo et quelque soit son niveau. Pour cela un photographe professionnel est à votre écoute et répond à toutes les questions que vous vous posez.

Violette Ferrand m’a demandé de lui donner un cours photo individuel. Maelis lui avait offert un des chèques cadeaux proposé sur le site. Sachant qu’elle avait un nouvel appareil photo, elle lui a ainsi permis de suivre un cours en solo. Bien adapté pour son boitier Canon 700D et en fonction de ses connaissances en photographie.

Déjà à l’aise avec son appareil nous avons d’un commun accord établi le programme. Face à ses attentes, je lui propose donc les objectifs suivants :

En attendant le cours particulier de photographie

Fonctionnalités de l’appareil photo numérique

Nous nous sommes mis à l’ombre des arbres car la chaleur est accablante en cette journée de juillet. De même cela nous permet de bien discerner les indications de l’écran de contrôle.
Je convie Violette, au tout début de ce cours, à prendre connaissance de tous les boutons accessibles sur le boitier. Elle constate ainsi qu’il n’est pas nécessaire de passer par le menu principal. Par conséquent elle gagnera du temps pour ses réglages et sera plus rapidement en action face à une scène à photographier.

Le cours particulier de photographie donne la possibilité de s’affranchir de la lecture de la notice technique. Par contre on peut toujours y trouver les explications de certaine fonctions particulières et peu usitées en général.
Violette est à l’aise avec la manipulation des différentes touches et nous avançons de ce fait assez vite.

 

Comprendre avec des exercices les possibilités des modes

Après avoir passé en revue les indications présentes sur la molette principale, je propose à ma stagiaire de travailler avec les 2 modes principaux Av et Tv. La plupart du temps on utilise le réglage Auto (automatique) ou le P (programme). Je lui explique alors qu’il est plus judicieux d’opter pour le choix Av. Elle pourra ainsi contrôler la profondeur de champ (zone de netteté) de ces images. De même en choisissant Tv elle pourra gérer des sujets en mouvement. Soit en les figeant, soit en leur donnant en effet de flou.

Je propose à Violette de tester les effets obtenus à travers de petits exercices. De ce fait elle comprend les possibilités de la gestion des flous grâce au choix de l’ouverture du diaphragme. Ainsi au milieu d’un massif de fleurs, elle peut en détacher une plus particulièrement. Elle rend flou l’avant et l’arrière-plan pour facilité la lecture de l’image.

Profondeur de champ et fleurs

Ensuite en passant sur le mode Tv je lui suggère de passer d’une vitesse lente (1/20s) à une vitesse très rapide (1/4000s). Pour se faire nous nous approchons d’une fontaine avec des jets d’eau puissants. Violette constate que les gouttes d’eau sont vraiment figées à partir de 1/1000s.

Vitesse pour figer une fontaine

Le choix de la vitesse d’obturation va permettre d’arrêter des sujets en mouvement ou de donner un rendu de déplacement. Mon élève se place au bord d’une route et capture les voitures qui passent. Pour être sûr de ne pas bouger aux vitesses lentes, elle pose son appareil sur une rambarde. Ainsi elle obtient cette image de la rue parfaitement nette avec la voiture rendue flou de par son mouvement et une vitesse lente choisie au 1/20s.

Toujours bien exposer les photographies

Durant les 120 minutes du cours particulier de photographie, j’insiste sur l’importance de bien exposer une photo en rappelant le principe de l’exposition. Je donne à Violette les conseils suivants :

  • observer la manière dont la lumière éclaire les scènes
  • éviter les contrastes d’éclairement
  • utiliser la correction d’exposition pour donner priorité au sujet principal si ce dernier est trop sombre ou trop lumineux
  • penser à ajuster la sensibilité ISO pour éviter une vitesse trop lente ou une sous-exposition

Avant de déclencher il faut toujours réfléchir. L’automatisme de l’appareil photo numérique pondère l’exposition et il est judicieux d’ajuster les réglages en fonction du rendu que l’on souhaite obtenir. J’apporte à mon élève l’expérience que j’ai acquise lors de mes années de pratique professionnelle. Je réponds à toutes les interrogations que suscitent les différents cas de figure auxquels la photographe en herbe est confrontée. C’est pour cela que je convie Violette lors de ce petit stage photo individuel à tester sa bonne compréhension. Avec des exercices et des instants de choix libre, elle valide la bonne assimilation des informations.
En 2 heures de cours,  la sensibilité ISO, l’ouverture et la vitesse n’auront plus de secrets pour elle.

Libellule

En action pendant le cours particulier de photographie

Quelques photos en action de Violette et des images prises pendant la session. Je laisse toujours la participante seule quelques minutes afin qu’elle puisse photographier suivant ses envies.

Amateur photo en action

Cours de photographie

Des photographies dynamiques et équilibrées

Pendant la deuxième partie du cours particulier en photographie, nous nous arrêtons de nous axer sur la technique. Nous nous focalisons plutôt sur l’équilibre des images et la manière d’agencer les éléments dans le cadre. Après un rappel sur  le nombre d’or, nous décidons d’afficher par le menu de l’appareil photo un quadrillage. Ce dernier divise l’image du viseur ou de l’écran de contrôle en tiers. Tiers verticaux et horizontaux. Cela nous permet d’ appliquer la fameuse règle des tiers.
Voici 3 images d’un même point de vue qui illustrent ce principe d’équilibre :

Exemple règle du tiers en photgraphie

J’évoque toujours l’importance du cadre et de la réflexion que l’on doit avoir avant la capture de l’image. Il ne faut jamais oublier que la prise de vue photographique et non seulement un acte de plaisir mais c’est aussi un temps de partage. En appuyant sur le bouton nous nous approprions un instant et une partie du réel. Cependant il ne faut pas oublier que l’image capturée est destinée à être vue. Non seulement par soi plus tard mais surtout par les autres. On va la partager, la donner à voir pour témoigner. Témoigner de nos talents “d’artistes” ou pour montrer une interprétation du monde où l’on vit.
De ce fait la composition et la cadrage doivent être maîtrisés pour guider le regard de l’autre

 

Résumé des 2 heures de cours photo

Violette a eu la possibilité de bien prendre en main son reflex Canon. Elle a exploré de nouvelles fonctionnalités et les a testé au travers d’exercices d’applications. Je l’ai guidé à chaque fois dans sa compréhension technique. Elle a pu réaliser des images qui correspondaient à ce qu’elle voulait vraiment photographier.
Les 2 heures passées à apprendre et à essayer ont été bénéfiques : elle a réalisé des images avec des plans variés en utilisant les différentes focales de son zoom. Elle a donné des effets à ses photos en jouant avec les flous de profondeur de champs et de vitesse. Elle a pu aborder différents style de photo : macro, paysage, scènes de vie et portraits en mouvement.

 

Visualisation des photos prises pendant le cours

Nous nous sommes installés à la fin du cours sur une terrasse pour visualiser toutes les images prises. J’ai pu apporter à Violette encore quelques trucs et astuces pour compléter l’enseignement apporté durant les 2 heures. Sur l’écran de mon ordinateur, nous avons critiqué et apprécié certaines photos. Dans l’ensemble, elle a été satisfaite de sa progression.

 

Pratiquer régulièrement

Prendre un cours est bénéfique mais il faut pratiquer régulièrement la photographie. Chaque semaine on peut trouver un ou des sujets pour s’entraîner. Sortir son appareil photo souvent sert à ne pas oublier toutes les fonctions vues en cours et à se faire plaisir dans une pratique artistique.

 

Vous aussi à un cours de  photographie individuel  vous tente ? Alors inscrivez-vous en ligne sur la page dédiée.

% commentaires (1)

bravo à notre petite fille Violette grâce a votre savoir faire et à votre talent vous avez su la familiariser avec son appareil pour nous ….complexe!!
Bravo à vous deux Lyli ,Bapou les grands parents!!!!

Laisser un commentaire

Découvrez notre nouveau stage photo individuel. Vous apprendrez la photographie en exclusivité avec Eric Escoffier !
Les fêtes approchent ! Profitez de notre réduction de 10% sur tout nos stages en utilisant le code